Arbois vin jaune 1971, Fruitière Vinicole d'Arbois

La bouteille est très moche, vu que l’étiquette et la collerette ont été confectionnées par moi-même avec un bout de papier et du scotch, car les originales étaient parties en lambeaux. Seule subsistait le petit sticker doré indiquant que le vin a décroché une médaille d’or au concours général agricole de Paris en 1978.

Le niveau est bas goulot, la capsule métallique est un peu corrodée, mais le bouchon semble encore bon. Au débouchage, il s’avère imbibé aux trois quarts mais encore bien solide.

Le premier nez est sur la noix sèche, un peu monolithique, encore marqué par l’alcool, il s’ouvre assez rapidement sur des notes épicées, voire même un peu fruitées.

En bouche, belle attaque, beau volume, acidité bien intégrée, belle longueur sans qu’elle soit extraordinaire. Ce que j’aime bien dans ce vin, c’est sa texture : ça attaque tout doux pour gagner en puissance et déployer sa force en finale ; Une finale sur une amertume agréable de noix sèche, mais sans agressivité ni sécheresse.

Un joli petit clavelin à maturité, dans un style très classique. A boire dans les prochaines années, car il ne gagnera plus rien à vieillir encore. Pour l'anecdote, 1971 est une année rare, car marquée par un gel terrible au mois d'avril qui s'est soldé par de très petits rendements.