La Jurassic Party donc... Je vous préviens, ça va être un feuilleton. J'avais écrit, et ça fait un petit moment déjà, "Bientôt sur vos écrans"... Il est vrai que la mise en ligne traîne un peu, je vous l'accorde, lecteurs impatients... Mais bon, c'est le printemps, et j'avoue et que j'ai un peu plus de mal ces temps-ci à passer mes moments de loisirs à taper sur un clavier d'ordinateur. Enfin ça y est, c'est parti. C'est donc à Château Chalon que commence cette Jurassic Party 2010... Et on n'attaque pas par le dernier de la classe: le domaine Macle himself nous accueille pour débuter notre périple. Laurent Macle nous attends dans la cour et nous laisse le choix pour le petit tour des vignes prévu: à pied ou en voiture... C'est le début de notre périple de trois jours, on est encore en pleine forme, on choisit la formule sportive... On suit le guide, et c'est parti pour la traversée du village direction le Puits St Pierre. DSCN9550Le domaine Macle possède une parcelle dans la partie supérieure de ce terroir réputé, petite combe au sud-est de l'éperon rocheux, que l'on peut admirer sur pas mal de photos touristiques de Château Chalon... En entamant la descente, un petit arrêt tout en haut à la vigne conservatoire, de création récente, ceinte d'un mur, où les cépages maudits (ceux qui ont été virés comme des malpropres lors de la création des différentes AOC) sont replantés. Cette vigne qui accueille une vingtaine de variétés est travaillée par l'ensemble des vignerons de la commune. Parmi les plants cités par Laurent Macle, un dont je n'avais jamais entendu parler et dont le nom m'intrigue: l'Inconnu de Salins. Tellement inconnu que dans sa bible des cépages jurassiens, Charles Rouget, pourtant salinois, n'en parle pas! Peut être une dénomination très locale? La question est à creuser.

A l'heure actuelle, l'AOC Château Chalon  rassemble 89 propriétaires sur 89 hectares, dont 65 plantés en savagnin peuvent prétendre à l'AOC. Le domaine Macle totalise 8 hectares de chardonnay, 3 hectares et demi de savagnin et 40 ares de poulsard et de trousseau réservés à la consommation familiale et à celle des vendangeurs. 5000 clavelins de Château-Chalon sont produits en moyenne chaque année au domaine.

La parcelle Macle au Puits St Pierre, c'est un hectare de savagnin, replanté en 1985 (6500 pieds/ha), une reconquète après plus de 30 ans de friches, sur l'emplacement de l'ancienne vigne des abbesses. Un lieu hautement symbolique donc de Château Chalon. Ici on est en plein dans la pente, et elle est raide. La vigne est plantée en terrasses, perpendiculairement à la pente, entre des talus enherbés, le travail est difficile et le rendement ridicule: trois fois moins que les 25 hectos/ha que le domaine obtient dans d'autres parcelles de savagnin. DSCN9545De plus nous sommes dans la partie supérieure, et donc plus fraîche, du lieu-dit, le raisin y mûrit plus doucement. L'exposition est excellente, quasiment plein sud, avec un effet four solaire produit par les rochers qui bordent cette petite cuvette. Une parcelle emblématique donc, mais qui rentre comme toutes les autres dans l'assemblage final du Château Chalon: Laurent Macle, comme son père Jean, se refuse à produire des cuvées parcellaires, car selon lui l'élevage oxydatif gomme à terme les terroirs. A noter que le domaine travaille également la parcelle Cartier attenante, située le long du rocher, côté gauche en regardant vers le haut.

Laurent Macle nous emmène un peu plus bas, où une parcelle récemment défoncée et replantée permet de bien observer les fameuses marnes grises (ou bleues)  feuilletées du lias, élément essentiel du terroir castel-chalonnais. Au bout de quelques années les marnes en surface s'oxydent et se dégradent au contact de l'air et n'ont plus du tout le même aspect. L1010187Nous voilà arrivés bien en bas, il est temps pour nous de remonter la pente, histoire de mériter la dégustation qui nous attends au caveau. Retour donc au domaine, non sans un un petit arrêt au belvédère sur le bord ouest du village qui nous permet d'admirer le vignoble côté Menétru, et de situer de visu quelques lieu-dits qui causent: Vigne aux Dames, Beaumont, et Gaillardon derrière sa butte.

Il est temps d'aller goûter... Une dégustation à suivre dans l'épisode deux.

L1010190