Arbois Savagnin 2000, Réserve du Caveau, Lucien Aviet et fils, Montigny les Arsures

Un savagnin qui a passé 6 ans sous voile, mis en bouteille pour la Perçée 2007 de Salins, issu du terroir des Champs Maudits sur Montigny.

DSCN8753Mes notes au domaine en avril 2007:
"Nez superbe, sur la banane, la vanille, la noix de coco, ces arômes exotiques sont bien contrebalancés par de la "racine de jardin". (Dans mon imagier olfactif, c'est une odeur très terrienne, presque minérale, un peu âcre, de racine fraîchement coupée dans la terre). Complexité en bouche un peu plus en retrait, un poil de dilution, mais confiance sur la durée. A mettre en cave et à oublier quelques années. 14 euros."

Evidemment je n'avais pas relu ces notes, je n'avais donc pas attendu "quelques années" lorsque, n'écoutant que mon instinct de plaisir, j'en ai débouché une en février 2009 pour accompagner (bouteille carafée la veille) une Tatin aux endives et au comté. Bien m'en a néanmoins pris, puisque ça a donné ceci en note rapide à table:

" Rondeur et nervosité pour ce savagnin explosif en bouche comme au nez, épicé (rhum arrangé) , riche, complexe, mais sans partir dans la lourdeur. Derrière reviennent une acidité; une pointe d'âcreté et une structure qui apportent une dimension supplémentaire. Très beau savagnin, beaucoup de profondeur, longue garde."

C'était vraiment une très belle bouteille, je n'en reviens pas d'y avoir trouvé une "complexité en bouche un peu plus en retrait, un poil de dilution" lors de ma première dégustation. Gloire à Bacchus!

(Texte posté sur le forum LPV)